Actualités

« Le règne des affranchis » de Claude Onesta. Des ballons ronds à l’entreprise, questions sur le team building et la cohésion en Bretagne. (11 mars 2016)

Les expériences et analyses des coachs sportifs peuvent elles nous faire avancer dans notre réflexion sur les séminaires et activités de team building en Bretagne ? Y a-t-il des similitudes entre une équipe sportive et l’entreprise ? Les anal

La notion de performance sportive est probablement très différente de celle de l’entreprise. Mais en termes d’histoire d’hommes et de projets, de phénomènes d’interaction entre les individus, que l’on soit en short ou en costard,  les choses sont en tous points identiques.

 

Je vous conseille donc la lecture du livre de Claude Onesta « le règne des affranchis ». J’ai beaucoup aimé sa passion et sa culture de la psychologie humaine, des phénomènes d’interaction entre les individus.

Cet entraineur hors norme analyse, à l’aune des relations humaines, la fantastique aventure de l’équipe de France de Handball, vainqueur de ses 7 dernières finales jouées au niveau international (jeux olympiques, championnats de monde et d’Europe).

 

Claude Onesta témoigne de son expérience et imagine des passerelles entre les deux mondes sportifs et de l’entreprise. « Je ne suis pas ici pour vous raconter une histoire de handball, mais une histoire d’hommes et de projet ». Ce sont en effet souvent les mêmes problématiques qui surgissent quelle que soit la taille de l’entreprise ou son secteur d’activité. Intégration des jeunes, gestion des egos, comment devenir leader et le rester, rôle du staff dans la délégation de pouvoirs, comment mettre en place un management participatif et s’assurer de l’engagement de tous.

 

Claude Onesta revient notamment sur deux éléments qui nous intéressent plus particulièrement :

 

L’implication et la responsabilisation de tous dans un projet.

 

Claude Onesta implique chaque acteur dans le processus de décision car :

1/ C’est l’imprévu qui fait la plupart du temps pencher la balance, ces quelques secondes décisives où à la suite d’un aléa les joueurs doivent changer de registre, substituer l’intuition à la raison. Réveiller l’acuité et l’intelligence émotionnelle collective pour sortir de sa zone de confort. Comment exiger des joueurs qu’ils en soient capable si ils ne sont que les exécutants de consignes venues d’en haut.

Il insiste sur cette notion de partage de responsabilités car le fait de déléguer est souvent assimilé à une perte de contrôle de la part du « chef ».

 

2/ Le manager ne sera plus le seul garant du projet. Les joueurs auront l’impression de vivre une aventure exceptionnelle et chacun se sentira dépositaire de la réussite collective.

Dépasser ses différences pour réaliser sa mission.

 

La notion de cohésion sociale et cohésion opérationnelle.

 

« Ce n’est pas parce que l’on s’aime que l’on gagne. Mais c’est par ce que l’on gagne que l’on s’aimera un peu plus ».

Claude Onesta prend l’exemple très concret de deux de ses joueurs au tempérament d’acier,

Dinart et Gille, fers de lance de la défense française, qui ont compris qu’il était préférable de s’associer pour « péter la gueule » de ceux d’en face plutôt que de se bouffer entre eux au moindre prétexte. Finalement le premier tient la boussole et son ancien frère ennemi le gouvernail.

 

Comment préserver l’harmonie entre tous ces champions de caractère : Claude Onesta explique qu’il n’y a pas de premiers et de seconds couteaux. Il insiste sur l’importance de valoriser des joueurs remplaçants. De concurrent potentiels, ils doivent se muer en collaborateurs, en associés. Sans eux, l’autre n’est rien de plus qu’un soliste sans orchestre.

 

Bien sur cette alchimie collective exige patience et longueur de temps. Dans un groupe humain quelqu’il soit, l’acceptation commune et la collaboration entre les individus ne sont pas innées ou spontanées. Pour contourner cette primauté de l’individu sur l’intérêt général, il faut donc que les joueurs intègrent le message suivant « même si je ne pense qu’à moi, je vais m’associer avec les autres parce que ce qu’on réalisera ensemble sera toujours supérieur à ce que je pourrais réaliser seul ».

 

L’ensemble de nos activités et de nos animations de séminaire team building en Bretagne, aussi bien en Morbihan, Ille et Vilaine, Finistère, côte d’Armor ou Loire Atlantique, sur le littoral ou en forêt, ont pour seul objectif de renforcer la cohésion d’équipe et la dynamique de groupe par le jeu, l’interaction et la convivialité. L’idée est de provoquer, de faciliter cette interaction entre les membres d’une équipe par l’insolite et le jeu. C’est donc avec d’autant plus de conviction que je me fais l’écho de ce très intéressant ouvrage.

 

« Le Règne des Affranchis » - Claude Onesta – Editions Michel Lafon.

Toutes les actus

Chasse au trésor Guidel Plage - 09/12

« Je pensais que cela serait trop lourd, mais en fait on s’est bien marré ! » ou comment le jeu reste de la nature humaine ! MAAF - 13 septembre 2012 – Guidel Plage

Commentaire pris à la volé de Patrick, membre de l’équipe...

Lire la suite

Chasse au trésor Pornic - 06/12

Pornic et La Baule, sont des terrains de jeux privilégiés d’Open Eyes de part leur facilité d’accès, la beauté des lieux, la découverte des villes, et l’aspect central de ces villes sur le grand ouest.

Sous le soleil de Pornic, une école...

Lire la suite

Séminaire au Château de Keravéon - 06/12

Chaque année une enseigne de vêtements pour Hommes organise, pour ses responsables de magasin, un séminaire alliant travail et activité de « détente ». Cette année elle a choisie Open...

Lire la suite

Rallye trésor Belle Île – SELECTOUR – 09/12

La recette maison Open Eyes pour réussir le week-end team building d’exception de professionnels du voyage !

Les îles (Belle-île en particulier) sont parmi nos terrains de jeu favoris en Bretagne pour l’organisation de nos...

Lire la suite

Teambuiding Bretagne transatlantique

Eric Doyen, créateur gérant de l’agence web « Id Interactive », nous fait part de son aventure humaine, la traversée en équipage de l’Atlantique à la voile.

Imaginez-vous … dans 5 minutes votre téléphone...

Lire la suite